Logo de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne - ue2008.fr

Get Adobe Flash player

Industrie

Laboratoire, Europa Laboratoire Europa

Principaux secteurs industriels

Bâtiment et travaux publics

Chiffre d’affaires annuel : 137 milliards d’euros.

Parmi les premiers bâtisseurs européens, on compte 3 groupes français : Vinci, premier groupe mondial de concessions, de construction et de services associés ; Bouygues ; Eiffage.

Effectifs : 1 597 000 personnes

Industries agro-alimentaires

Chiffre d’affaires annuel : 139,7 milliards d’euros.

Effectifs : 390 000 personnes.

Principaux secteurs : industries de la viande, du lait, du grain, aliments pour animaux, boissons et alcools. Premier exportateur et deuxième producteur de l’UE.

Excédent commercial : 6,3 milliards d’euros.

Nombre d’entreprises de 20 salariés et plus : 3180.

Les principaux groupes : Groupe Danone, Nestlé France, Lactalis, Pernod-Ricard, Altadis et Bongrain.

Industries de la chimie

Chiffre d’affaires annuel : 96,6 milliards d’euros.

Effectifs : 231 400 personnes.

Les principales entreprises du secteur : Air Liquide, Rhodia, Hutchinson.

Industries de la mode et du luxe

Chiffre d’affaires annuel : 35 milliards d’euros.

Ce secteur regroupe la haute couture, la joaillerie, la bijouterie, la maroquinerie de luxe, la parfumerie, les cosmétiques, la cristallerie.

Les principaux groupes du secteur : LVMH, Chanel, Hermès international, PPR.

Effectifs : 150 000 personnes.

Industrie pharmaceutique

Chiffre d’affaires annuel : 40,6 milliards d’euros.

Effectifs : 100 000 personnes.

Premier producteur de l’Union européenne et troisième exportateur mondial.

Les principales entreprises : Sanofi-Aventis, Pierre Fabre, Servier.

Industrie automobile


Usine automobile Peugeot de Poissy (Yvelines, région Ile-de-France)
Ministère des affaires étrangères et européennes, F. de La Mure

Chiffre d’affaires annuel : 109 milliards d’euros.

La France est le quatrième exportateur mondial de voitures particulières.

En 2005, la balance commerciale dans le secteur a dégagé un excédent de 8,6 milliards d’euros.

PSA (Peugeot-Citroën) et Renault sont les deux principaux groupes du secteur automobile. La production en 2005 s’est élevée à 5 955 600 véhicules.

Effectifs : 320 000 personnes.

Transformation des matériaux (acier, aluminium, verre, plastiques, caoutchouc)

Chiffre d’affaires annuel : 65,1 milliards d’euros.

Les principales entreprises : le groupe Arcelor-Mittal (transformation de l’acier), Saint-Gobain, premier producteur de verre et deuxième exportateur mondial. Plastic Omnium et Sommier Allibert sont les deux leaders français de la transformation des plastiques et Michelin est le premier producteur mondial de pneumatiques.

Télécommunications et technologies de l’information et de la communication

Chiffre d’affaires annuel : 45 milliards d’euros.

Parc téléphonique : 38,2 millions de lignes.

France Telecom représente 47 % du marché, Cegetel-SFR 35,8 % et Bouygues Telecom 17,2 %.

La téléphonie mobile connaît un essor important avec 52 millions d’abonnés (mars 2007).

Dans le secteur des télécommunications, Alcatel-Lucent est le quatrième fabricant d’équipements de télécommunications, il occupe la première place dans le secteur des systèmes de transmission et il est leader mondial des réseaux câblés sous-marins. La télévision numérique est représentée par Thomson Multimédia, fabricant de décodeurs de télévision numérique.

En 2006, le commerce électronique représente 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Industrie aéronautique et spatiale


Région Midi-Pyrénées : Avion, présentation du nouvel Airbus A380 (Toulouse)
Ministère des affaires étrangères et européennes, F. de La Mure

Chiffre d’affaires 2006 : 32,1 milliards d’euros.

Effectifs : 132 000 personnes.

Principales entreprises : EADS (Airbus, Eurocopter, Astrium, MBDA, etc.), Dassault Aviation, Snecma, Arianespace. 

Recherche et développement


Laboratoire de recherche
Ministère des Affaires étrangères et européennes , Marco Dufour/Total Elf

En 2006, la dépense nationale de recherche et développement s’élève à 37,99 milliards d’euros, soit 2,26 % du PIB.

Elle est financée à hauteur de 52,5 % par le secteur public qui assure le fonctionnement (en particulier entretien des bâtiments, salaires des personnels et équipement des laboratoires) des grands centres nationaux de recherche (CNRS - toutes disciplines, INSERM - médecine, INRA - agronomie...).

La recherche financée par les entreprises (47,5 %) se concentre sur des branches à haute densité technologique telles que la construction aéronautique et spatiale, la pharmacie, la construction automobile, les équipements de communication et les instruments de précision.

La France se situe au quatrième rang des pays de l’OCDE dans le domaine de la recherche, après le Japon, les États-Unis et l’Allemagne.

Transport

Réseau routier

Le plus dense du monde et le plus long de l’Union européenne avec 1 079 072 km (voies communales, chemins départementaux, routes nationales et autoroutes), dont 10 492 km d’autoroutes (deuxième rang européen).

Si en 2006 la route représente 80 % des transports de marchandises, le transport combiné se stabilise après avoir fortement décru au cours des années précédentes.

Réseau ferroviaire


Rame de TGV Atlantique circulant à haute vitesse
Ministère des Affaires étrangères et européennes, SNCF-CAV-Fabbro Urtado

31 000 km de voies (1er janvier 2006). La France détient le record de vitesse (574,8 km/h) avec le TGV (train à grande vitesse), lequel circule sur un réseau spécial de 1 876 km autorisant une vitesse commerciale égale ou supérieure à 270 km/h. T

rafic annuel en 2006 : 329 millions de voyageurs sur le réseau principal, 83 millions sur le réseau TGV, 572 millions sur le réseau Ile-de-France et 121 millions de tonnes de fret transportées.

Transport aérien

Près de 160 millions de passagers par an et 4,8 milliards de tonnes-km de fret par an. 904 aéronefs (avions et hélicoptères) volent sous pavillon français.

Aéroports de Paris (ADP) :

En 2006, 764 000 mouvements d’avions commerciaux, 82,8 millions de passagers et 2,1 million de tonnes de fret et poste (premier rang européen).

Flotte de commerce


Région Rhône-Alpes : circulation fluviale, une péniche à Lyon
Ministère des affaires étrangères et européennes, Ministère de l’équipement

 212 navires, jaugeant au total 4,7 millions de tonneaux, transportent annuellement 340 millions de tonnes de marchandises. La flotte française se situe au vingt-huitième rang mondial pour le tonnage.

Marseille, premier port français et méditerranéen, se place au quatrième rang européen avec un trafic de marchandises s’élevant à 95,5 millions de tonnes.

  • Source : Ministère des affaires étrangères et européennes
  • Date de la mise à jour : 25.06.2008
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer
  • Télécharger la page en pdf
  • Recommander la page
PFUE-TVPFUE-TV

Les sommets de la Présidence

La Présidence
dans les langues de l'UE