Logo de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne - ue2008.fr

Get Adobe Flash player

Dexia

dexia.jpg
La Saison culturelle européenne, organisée pour célébrer le début de la Présidence française de l’Union européenne, est une occasion de participer à une manifestation qui fait référence aux différentes cultures, au partage des savoirs et au dialogue entre tous, que nous nous efforçons de développer chaque jour dans nos différentes activités. Dexia est la première banque européenne issue du rapprochement de deux établissements de nationalités différentes (France et Belgique), la pluriculturalité et l’Europe sont inscrits dans nos gènes et sont au cœur même de notre développement.

Pourquoi avez-vous choisi de soutenir cet événement ?
Le projet « Flamenco. Avant-garde et culture populaire en Espagne. 1865-1936 », illustre l’apport culturel d’un pays, l’Espagne, à la création artistique d’une période importante de l’art. Dexia, leader mondial des services financiers au secteur public local est depuis longtemps sensibilisé à l’importance que les citoyens donnent à la gestion et la préservation des patrimoines locaux, en particulier quand ils revêtent une importance culturelle.

Plus globalement, quels soutiens votre entreprise apporte-t-elle aux activités culturelles ?
Dexia conduit dans chacun des pays où il a des activités, des politiques de mécénat et de soutien à la culture portées par ses entités locales en partenariat avec les collectivités territoriales. En France, le Groupe est mécène du Festival d’Avignon. Il a construit dans plusieurs pays d’Europe une politique de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine local, qui s’illustre notamment dans deux prestigieuses collections privées et dans le soutien à des publications d’art.

C’est dans le cadre de cet engagement, que nous avons proposé au Petit Palais de prêter des œuvres de notre collection belge pour l’exposition « Flamenco-Avant-garde et culture populaire en Espagne. 1865-1936 ». Nous sommes donc très heureux que deux de nos œuvres, une de James Ensor : « Portrait de Dario de Regoyos, le Guitariste » et une de Théo Van Rysselberghe : « Le spleen espagnol » (étude de Dario de Regoyos) aient été sélectionnées pour être présentées au public dans cette magnifique exposition.

  • Date de la mise à jour : 25.06.2008
Retour à la page d'accueil 'Saison Culturelle Européenne'
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer
  • Télécharger la page en pdf
  • Recommander la page

La Présidence
dans les langues de l'UE