Logo de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne - ue2008.fr

Get Adobe Flash player

AUTRICHE

Autriche.jpg

Superficie : 83 859 km² - Population : 8,3 millions - Capitale : Vienne
Langue officielle : allemand - Date d’entrée dans l’UE : 1995

Quelques repères 
Mélomanes, les Habsbourg attirèrent à Vienne musiciens et compositeurs venant de toute l’Europe aux xviie et xixe siècles. Gluck, Mozart, Haydn, Beethoven, Brahms, Schubert, Mahler, Strauss séjournèrent dans la capitale autrichienne à différentes époques de l’histoire. Plus récemment, l’école viennoise regroupait des artistes tels Schönberg, Webern ou encore Berg. L’Orchestre philharmonique de Vienne, le Staatsoper (Opéra national), le Musikverein et le Konzerthaus sont autant d’institutions prestigieuses. Roman, gothique, renaissance, baroque autrichien, rococo, art nouveau et moderniste, tous ces styles ont trouvé de superbes expressions dans une multitude d’églises, de bâtiments officiels, châteaux, palais et demeures privées en Autriche. Les peintres autrichiens les plus connus sont sans doute Gustav Klimt (Art nouveau), Egon Schiele et Oskar Kokoschka (Expressionnisme viennois). Autres Autrichiens célèbres : le philosophe Ludwig Wittgenstein, le père de la psychanalyse, Sigmund Freud, le réalisateur Fritz Lang, le cinéaste Michael Haneke, réalisateur de Benny’s video et de La pianiste, incarne à lui seul le cinéma autrichien contemporain. Les auteurs autrichiens les plus célèbres sont : Robert Musil 1880-1942 (L’Homme sans qualités), Stefan Zweig (1881-1942), Thomas Bernhard (1931-1989), Peter Handke (né en 1942), Elfriede Jelinek (1946, prix Nobel 2003).

Organisation des politiques culturelles
En Autriche, les fonctions des administrations publiques sont généralement réparties entre l’État fédéral (Bund) et les neuf provinces (Bundesländer). C’est essentiellement aux Bundesländer que revient la compétence culturelle, tandis que le gouvernement fédéral assume la responsabilité des affaires « souveraines » telles que les archives scientifiques et techniques et les bibliothèques, les collections artistiques et scientifiques et les institutions fédérales (musées fédéraux, Bibliothèque nationale), les théâtres fédéraux, les monuments historiques, les cultes, les fondations et les fonds et les universités. La promotion de divers domaines artistiques (arts plastiques, arts du spectacle, musique, littérature, art cinématographique et nouveaux médias), les initiatives culturelles régionales, bilatérales et multilatérales au niveau opérationnel, et les affaires concernant l’Association des théâtres fédéraux autrichiens relèvent des attributions du ministère de la Culture et des arts, tandis que la politique culturelle étrangère est sous la responsabilité du ministère des Affaires européennes et internationales.

Événements Liés au pays

Tandem franco-autrichien

9 et 10 octobre à Lyon, Les Subsistances
Danse
2d skin     
Danse contemporaine et mode, en collaboration avec le Tanzquartier (Vienne). Avec les chorégraphes Alain Buffard, Chris Haring, Anne Juren, Alex Roccoli ; les stylistes Sébastien Meunier, Asha Mines, The house of the very island, wendy&jim ; les théoriciens de la mode Olivier Saillard, Brigitte Felderer, Elke Gaugele.

Et aussi…

11 juin -7 septembre à Paris, la Maison Rouge
Exposition
Elmar Trenkwalder – Augustin Lesage
Rencontre artistique entre l’Autriche et la France, organisée par la Maison Rouge et le Forum culturel autrichien. Le 9 juillet 2008 : rencontre avec l’artiste autrichien Elmar Trenkwalder, suivie d’une soirée littéraire et musicale.

3 juillet à Paris, cathédrale Saint-Louis des Invalides
Chœur de l’université de Vienne
Vijay Upadhyaya, directeur artistique
Musiques de France, musiques d’Autriche
Programme Debussy, Ravel, Saint-Saëns, Wolf, Schönberg, Webern, Bruckner.
 
8  juillet à Paris, ambassade d’Autriche
Colloque
Le transfert culturel Autriche-France
Participants :
Amaury du Closel (musique), Erika Tunner (littérature), Allan Janik (philosophie), Otto Pfersmann (sciences politiques), Michel Cullin, Histoire (sciences politiques) , Dietmar Feichtinger (architecte autrichien de la passerelle Simone de Beauvoir). Présentation du Livre de Primavera Gruber, « Vienne : la douce France ? ». Modération : Mme Eva Twaroch (ORF/Radio-Télévision autrichienne, Paris-Vienne.

10  juillet à Paris, concert à l’ambassade d’Autriche
Concert
Wiener Instrumentalsolisten
Helmut Ascherl (trombone), Karl Eichinger (piano), Rudolf Gindlhumer (flûte, piccolo), Konrad Monsberger (trompette, cymbeln trompette, bugle à pistons, cymbales).
Programme : Joseph Haydn, W. A. Mozart, Arnold Schönberg, Jenö Takács, Friedmann Katt, Francis Poulenc, Karl Pilss, Rainer Bischof, Friedrich Gulda, Claude Bolling, Heinrich Werkl, Roland Batik.

11 et 12  juillet à Marseille, Opéra-Festival musiques interdites
Concert

Le 11 juillet
Requiem-Terezin 1944, de Josef Bor
Oratorio/Création
Orchestre philharmonique de l’Opéra de Marseille, direction : Cyril Diederich
Chœur Adfontescanticorum, direction : Jan Heiting.

Le 12 juillet
Golem et Arald, de Nicolae Bretan
Opéra/ Création
Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille, direction : Antoine Marguier
Chœur Adfontescanticorum, direction : Jan Heiting
Ullmann-Sandfort
Paul Aron Sandfort Le Rabiot (création mondiale)/Ullman Sonate de Terezin
Quatuor et solistes de l’Orchestre philharmonique de Marseille. Vladik Polionov, piano.
 
Pour plus d’informations :

Bibliothèque et médiathèque du Forum culturel autrichien de Paris
17 avenue de Villars - 75007 Paris
Tél. : 01 47 05 95 53
Fax : 01 47 05 26 42

 

  • Date de la mise à jour : 17.07.2008
Retour à la page d'accueil 'Saison Culturelle Européenne'
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer
  • Télécharger la page en pdf
  • Recommander la page

La Présidence
dans les langues de l'UE