Logo de la Présidence française du Conseil de l'Union européenne - ue2008.fr

Get Adobe Flash player

ROUMANIE

Roumanie.jpg

Superficie : 237 500 km² - Population : 21,7 millions - Capitale : Bucarest
Langue officielle : roumain - Date d’entrée dans l’UE : 2007

Quelques repères
La peinture sur verre et sur bois, un art traditionnel paysan qui remonte au xviie siècle, est encore populaire aujourd’hui dans tout le pays. La littérature roumaine s’inspire à la fois d’un folklore foisonnant et de l’histoire tumultueuse d’un pays maintes fois occupé. Un folklore oral épique, riche en contes et légendes ancrés dans la vie pastorale, fit son apparition au XVe siècle, tandis que les premiers écrits en roumain, d’abord religieux, voyaient le jour vers 1420. Eugène Ionesco (1912-1994), d’origine roumaine, mais installé définitivement en France dès 1938, porta à la scène la vision philosophique de l’absurdité de la condition humaine (théâtre de l’absurde). La musique et la danse folkloriques ont toujours occupé une place privilégiée en Roumanie. La musique tzigane (rome) moderne s’est nourrie de nombreuses influences, et des musiciens tziganes professionnels parcourent les campagnes, égayant les manifestations villageoises. La Roumanie doit également assumer la réputation d’un de ses habitants, le comte Dracula, qui, s’il est inspiré de la figure de Vlad Tepes surnommé « l’Empaleur », souverain valaque du xve siècle, est une création de l’écrivain britannique Bram Stoker qui en fit le héros de son livre paru en 1897, La légende du Comte Dracula.

Organisation des politiques culturelles
Le ministère de la Culture et des Affaires religieuses est un organe spécialisé de l’administration centrale doté d’une personnalité juridique et dépendant du gouvernement, qui élabore la stratégie et les politiques dans le domaine des arts, de la culture, des affaires religieuses et du cinéma et qui veille à leur application. Le ministère de la Culture et des Affaires religieuses définit la stratégie à adopter dans le domaine de l’audiovisuel en collaboration avec le Conseil national de l’audiovisuel.
De nombreuses institutions culturelles dépendent du ministère de la Culture et des Affaires religieuses : des théâtres nationaux (5), la bibliothèque nationale, le musée national et les complexes de musées (10), des opéras (4), des centres culturels (4), le centre national de la cinématographie, l’Institut CIMEC pour la mémoire culturelle.
Le ministère coordonne les activités et les programmes des centres culturels roumains établis à l’étranger avec le ministère des Affaires étrangères, l’Institut culturel roumain et l’Académie roumaine, avec le ministère de la Recherche et de l’Éducation et avec les autres institutions intéressées.

Événements Liés au pays

Tandem franco-roumain

12 juillet, Festival de Saint-Guilhem le désert

15 juillet, L’Eté du grand Jardin, Joinville

17 août, Festival international de musique sacrée de l’Abbaye de Sylvanès

22 août, Festival Sinfonia en Périgord

25 août, Festival de la Chaise-Dieu

12 octobre, Iasi (Roumanie)

14 octobre, Cluj-Napoca (Roumanie)

16 octobre, Bucarest (Roumanie)

24 novembre, La Comète, SN Châlons-en-Champagne

26 novembre, AMIA, Strasbourg

2 décembre, Salle Gaveau, Paris
Concert / Création
Codex Caioni
Le Baroque nomade
Direction : Jean-Christophe Frisch
Mise en espace : Olivier Balazuc
Concert de musique baroque de Transylvanie par l’ensemble « Le baroque nomade », avec des musiciens et des danseurs roumains.

Et aussi…

22 septembre à Paris, Salle de concert des Invalides
Concert
Hommage à Anatol Vieru
Trois jeunes musiciens roumains interprètent des pièces du compositeur roumain : Laura Buruiana (violoncelle), Andrei Vieru (piano), Andrei Licaret (piano).

29 septembre à Paris, Institut culturel roumain
Concert
Musique soufi
Concert de musique soufi créée par le Grand Prince et compositeur Dimitri Cantemir au début du xviiie siècle. Organisé par l’Institut culturel roumain, en collaboration avec l’ambassade de Turquie.

10-18 octobre à Toulouse, Théâtre du Capitole
Opéra
Œdipe, de George Enescu (1881-1955)
Direction musicale : Pinchas Steinberg
Mise en scène : Nicolas Joel.

5 novembre à Paris, Institut culturel roumain
Théâtre
MEMO
Pièce de Mona Chirila. Théâtre roumain d’avant-garde de l’entre-deux guerres. En collaboration avec le Théâtre national de
Cluj-Napoca de Transylvanie.

17 novembre à Paris, Salle de concert des Invalides
Concert
Ensemble Contempo
Concert de la formation de chambre Contempo, qui interprète des pièces de musique classique et moderne. Organisé en collaboration avec le Musée des Invalides et le Forum Autrichien, dans le cadre de Mitteleuropa Platform.

24 novembre, à Paris, Salon d’or de l’Hôtel de Béhague (Ambassade de Roumanie)

25 novembre, à Paris, Institut culturel roumain
Concert
Spectrum XXI (Festival international de musique spectrale)
Avec l’ensemble Hyperion et les solistes Chris Cutler, Tim Hodgkinson, Ian Pace, Robert Reigle, Gustavo Aguilar, Kornelia Bruggmann, Peter Ehrnrooth, Marie Schwab, Jean Rochat, Hervé Provini, Claude Delangle.

Pour plus d’informations :
L’Institut Culturel Roumain de Paris
1 rue de l’Exposition - 75007 Paris
Tél. : 0033 (0) 1 47 05 15 31
Fax : 0033 (0) 1 47 05 15 50
institut@institut-roumain.org

  • Date de la mise à jour : 25.11.2008
Retour à la page d'accueil 'Saison Culturelle Européenne'
  • Augmenter la taille du texte
  • Réduire la taille du texte
  • Imprimer
  • Télécharger la page en pdf
  • Recommander la page

La Présidence
dans les langues de l'UE